FOURNON Régine

 

 

Photo fb

Enseignante puis psychologue, Régine Fournon-Gohier se consacre désormais à l'écriture

 

Mirages et Déraisons

Mirages et Déraisons son premier roman

Résumé

« Un jour un homme que j’aimais m’a reprochée d’être possessive. Pour cette raison, il s’est détourné de moi. Alors, je me suis penchée sur mon cas, avec attention et curiosité et j’ai retrouvé tout un pan de ma vie encore vibrant et si douloureux que je m’en souviens comme si c’était hier. »
Régine Fournon-Gohier donne à lire un récit écrit dans les années soixante-dix, dans lequel elle raconte son histoire à cœur ouvert, sans fausse pudeur, mais avec beaucoup de sensibilité. Nous suivons les hauts et les bas de son amour jaloux et passionné pour… une femme. Attirance homosexuelle ou passion intellectuelle, désir physique ou recherche d’un idéal : la question reste posée. Ce sentiment étrange et violent va l’entraîner vers une recherche intérieure et une totale reconstruction.

    Régine Fournon-Gohier : « La passion est dévorante »

Régine Fournon-Gohier a été enseignante, puis psychologue pendant 40 ans. Elle aborde dans son premier roman Mirages et déraisons, les ressorts d'une amitié passionnelle entre deux femmes. Jalousie, emprise, destruction... tous ces sentiments sont abordés sans concession. Rencontre avec une auteure qui sait utiliser le scalpel des mots, pour inciser dans la chair des émotions.

http://www.viabooks.fr/interview/regine-fournon-gohier-mirages-et-deraisons-dessous-de-la-passion-97947

 

 

Le diable etait dans le miroir

Son deuxième roman

Résumé

Fille cachée d’un notable de province, Marie n’avait pas très bien commencé sa vie. La jeune femme timide et romantique, prisonnière de la société bien pensante des années 60, rêvait d’indépendance et de liberté.
À 20 ans, mère célibataire, elle « monte » à Paris où elle devient institutrice. Au fil des années, elle va s’affirmer, prendre des responsabilités, faire des rencontres qui seront déterminantes. À 40 ans, directrice d’école, investie dans l’action sociale et politique, elle reprend des études et devient psychologue, le métier qu’elle a toujours voulu exercer.
Sur une période de cinquante ans, Marie raconte ses combats, ses orages, ses choix, au travers des hommes qu’elle a aimés. Ce récit est celui d’une femme libre et volontaire qui adresse un vibrant hommage aux hommes de sa vie.

 

 

Revenir en haut de la page.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×