KLARCZYK Franck

KLARCZYK Franck

http://frankklarczyk.livehost.fr/fk/Front/index.php

photo-1.png

 

Depuis plus de vingt ans, Frank Klarczyk est un ‘policier de la rue’. Après avoir fait ses premières armes en région parisienne, il a exercé dans le Pas de Calais où sont ses racines. Puis, tombé sous le charme du Sud-Ouest, il a aujourd’hui obtenu sa mutation en Corrèze.

Cinéphile et passionné de littérature policière, il apprécie les auteurs américains Harris, Connelly, King, Lehane comme les auteurs français Grangé, Chattam et, surtout, Thilliez.

Utilisant sa profession comme source d’inspiration, il nous entraîne dans une enquête rythmée et nous plonge dans le monde, méconnu, de la Police.

 

Sanglante Vérité. Au coeur des collines corréziennes

sanglante-verite.png

Découvrir les facettes sombres des milieux policiers corréziens.

Originaire du Nord, Gabriel Marcini est un brillant officier de police qui a réussi à intégrer le commissariat de Tulle et est promis au grade de capitaine. Marié et père d’une petite fille, on lui confie une affaire de trafic de stupéfiants qui parasite tout le Limousin. Gabriel Marcini se lance à corps perdu dans cette affaire infiltrant les milieux de la drogue et traquant la « Black-Dream », cette nouvelle drogue dont Interpol annonçait l’arrivée en France.

Quand Marco, l’un de ses indicateurs, se fait assassiner, il va découvrir que ses collègues ne sont pas tout blancs dans cette affaire... À partir de là, tout bascule, sa carrière est remise en question, la sécurité de ses proches est menacée, Gabriel Marcini va devoir jouer serré pour démêler les fils de l’enquête sans subir de conséquences dramatiques.

Franck Klarczyk s’inspire du milieu de son travail et livre ici un polar où l’action côtoie le suspens jusqu’à la dernière page.

 

 Paru dans la presse : "Le Réveil de Berck"

Frank Klarczyk, Hersinois, publie son premier roman policier

jeudi 25.04.2013, 08:00

Frank Klarczyk est policier à Brive-la-Gaillarde.

Sanglante vérité, au coeur des collines corréziennes, sorti le 15 mars dernier, est le tout premier livre du Hersinois Frank Klarczyk.

Après des années d'écriture, c'est enfin la récompense pour celui qui est avant tout un policier.
Né à Mazingarbe, Frank Klarczyk a passé la plus grande partie de sa vie à Hersin-Coupigny. « J'ai grandi là-bas, près de la boucherie Dubois de la rue Zola. J'y ai toutes mes racines. » C'est à l'âge de 18 ans qu'il commence à écrire. Et ce fut d'abord un scénario de film pour ce passionné de cinéma. « Je pensais que ça serait facile de le faire adapter. » Désillusion.
Puis, il rencontre sa future épouse, également d'Hersin-Coupigny, « du n°10 » et construit une vie de famille. L'écriture est donc mise de côté, un certain temps. « J'ai recommencé à écrire à l'âge de 30 ans où j'ai terminé mon scénario. Il est d'ailleurs toujours dans un tiroir. Et je me suis aperçu que ça me plaisait beaucoup. J'ai alors commencé à créer des atmosphères. » Frank Klarczyk se met à écrire une nouvelle policière et participe à des concours, notamment celui du Crous de Lille, ouvert à tout le monde. Et il s'amuse aussi, à l'époque, à écrire des histoires un peu fantastiques. « Mais je n'arrivais pas à les faire éditer. » Après six ans dans le Val d'Oise, suite à son concours dans la police nationale, puis un an à Marles-les-Mines, il passera dix ans de service policier à Barlin. Puis, toute la petite famille doit quitter la région pour emménager dans le sud-ouest, à Terrasson, il y a cinq ans, suite à la mutation de Frank à Brive-la-Gaillarde, en janvier 2008. Le policier se met à lire des livres régionaux et notamment celui d'un professeur de Limoges et écrivain, Franck Linol, qu'il rencontrera par hasard lors d'une dédicace. Une rencontre déterminante. « On a parlé de son livre et de ma passion. Il m'a ensuite proposé de retravailler mon roman et de le régionaliser. » Sans hésiter, Frank s'exécute et réécrit sa première nouvelle en la basant sur Tulle. Son métier l'aide à écrire ce genre d'ambiance policière et thriller. Mais son imaginaire va au-delà des faits réels. « Même si en police secours, on n'est jamais à l'abri d'incidents particuliers, l'histoire est totalement fictive. Le fonctionnement policier est, lui, réel. » La nouvelle devient un roman, qu'il présente au professeur de Limoges. Ce dernier la propose à sa maison d'édition. « J'ai signé un contrat l'année dernière pour Sanglante vérité, au coeur des collines corréziennes. C'était la grande joie. On se retrouve sur un nuage. Et je n'en suis pas encore totalement descendu. »
Rencontres
dans les salons

Ses premiers amours littéraires vont à Stephen King et à Hichcock, plus récemment à Maxime Chattam et Franck Thilliez. L'auteur mazingarbois qu'il a d'ailleurs rencontré plusieurs fois. « La première fois au salon du livre policier à Lens lorsque ce dernier sortait ses deux premiers romans. » Un auteur auprès duquel il se sent proche d'autant que le Mazingarbois s'est mis à l'écriture pour le cinéma, tout comme lui. « Puis, je l'ai rencontré plusieurs fois sur des salons en Nord/Pas-de-Calais. » Et même après avoir déménagé dans le sud, Frank Klarczyk a revu l'auteur de thriller mais cette fois-ci au grand salon de Brive. Il s'y rend chaque année. « J'y retrouve Frank assez souvent. » Et en novembre prochain, le nouvel auteur se rendra au salon de Brive mais cette fois-ci avec son propre livre. Et désormais, le nouvel auteur prend plaisir à participer à des dédicaces.
Depuis la sortie du livre le 15 mars dernier, les premiers retours commencent à arriver. « Ils sont plutôt bons. On me demande déjà la suite et on me dit que le livre se lit facilement, d'un seul trait. » Des observations positives qui lui donnent envie de continuer.
Et promis, le second livre sera plus long. Frank Klarczyk est actuellement en train de l'écrire et se situera, cette fois-ci, à Brive-la-Gaillarde. Une nouvelle aventure qui commence.

Camille JANIK

« On me demande déjà la suite et on me dit que le livre se lit facilement, d'un seul trait. »
« On se retrouve sur un nuage.
Et je n'en suis pas encore totalement descendu. »

Journal de Montreuil

 

france-bleu-1.jpg

Revenir en haut de la page.