LECLERC Jacques

 

 

Témoignage - Chemin de Compostelle

Né en 1951 dans un petit port de pêche situé sur la côte d’Emeraude, Jacques passe ses cinq premières années entre la boulangerie-pâtisserie que tiennent ses parents et la petite ferme de sa grand-mère située dans le village voisin. En1955, la faillite est prononcée. La famille modeste et ruinée doit quitter en toute hâte le village. Jacques passera alors beaucoup de temps chez sa grand-mère qui mourra en 1960 d’une longue maladie. Cette femme qui lui a appris la bienveillance, la tolérance et la ténacité laisse un grand vide. Elle restera son guide, et la lumière éclairant son chemin de vie.


Sa vie professionnelle trépidante, et le rythme passionné de son engagement auprès des personnes âgées, le bouscule. Alors, avec elle, il part sur le chemin. Il rédige son carnet de voyage et engage un travail d’écriture sur son enfance. Il marchera du Puy en Velay jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle où il arrivera en 2016.

 

Revenir en haut de la page.