MONTALIEU Dominique

photo-26.jpg

 

http://www.o-p-i.fr/7alire/category/auteurs-contemporains/%C2%A9-montalieu-dominique/

Tel un chat avec une pelote de laine, Dominique Montalieu aime à jouer avec les mots. Toujours à l’affût d’un bon mot, d’un jeu de sonorités, il prend un malin plaisir à triturer la langue dans tous les sens, pour en extraire un suc des plus savoureux.
Avec ses poèmes, qu’il qualifie lui-même d’ « humour-vers, parfois noir, qui ne riment à rien, sauf au plaisir de s’adonner à cet extraordinaire exutoire qu’est le rire », Dominique Montalieu a choisi, de son propre aveu, de « combattre les traces de la vie et le stress du travail par le partage de sourires avec mon prochain ».
Ce cadre manager retraité d’une grande compagnie d’assurances, qui se dit « conscient de son existence infinitésimale dans l’univers et devant l’éternité », a cependant conservé toute son âme d’enfant et reste un épicurien qui choisit de profiter de chacun des instants de l’existence.

Contact :
Dominique Montalieu
9 enclos des Tambouris
31380 Garidech

Tél. Fixe : 05.61.84.54.77
Tél. Port. : 06.48.29.37.00
Courriel : montalieu@dartybox.fr

 

 

25 avril 2008

La Dépêche du Midi

La plume poivrée salée de Dominique Montalieu

Tout a commencé très simplement pour Dominique Montalieu. Des bons mots jetés en l’air, juste pour le plaisir de rire avec les potes du bureau. Lesquels ont trouvé dommage que ces dit mots ne se fixent pas sur les pages d’un recueil. Défi, gageure, eux l’ont rêvé, lui l’a fait. Ce cadre en assurance n’a pas sa pareille pour assurer ses amis de rire. Ce joueur de mots fait l’humour comme il respire. Il est le voisin avec qui il est agréable d’avoir des mots, qu’on ne peut maudire ! Le succès de son ouvrage « Les maux camés » a obligé ce rusé de l’écriture à sortir de sa réserve. Traits de plume, traits d’esprit, à lire ce jongleur de mots c’est un artifice de couleurs qui éclaboussent, un savant mélange de Devos, Nougaro, des phrases aux acrobaties un peu décalées : « Le vannier, qui œuvre avec aisance à son heure – Et, dans son métier bien au-dessus du panier. – Mais le vannier est aussi un brin vanneur, - Souvent, il ose un brin, avec son osier, - Rire à plein gosier de son voisin oiseleur. – Cela tourne souvent à la prise de bec … ». Toujours sur le fil de la nuance, entre sel et épices, ça pétille comme un feu de joie. « Amoureux des sons, ce poète des résonances de l’absurde, est un artificier des mots à la créativité délirante » peut-on lire dans sa préface. En ces jours gris voilà peut-être une bonne idée de cadeau de Noël pour mettre du soleil dans l’hiver. L’auteur pas à cours d’imagination, affûte son second ouvrage. Edité en Floride, il est cependant possible de se procurer son premier livre en le contactant par le biais du blog.

Marie Tibal

 

 ENCORE PLUS D'INFORMATIONS

 www.amicaledesecrivains.fr/montalieu.pdf

http://lesmauxcames.canalblog.com/

https://www.facebook.com/dominique.montalieu?viewer_id=0

Revenir en haut de la page.