TONGOURIAN Evelyne

Photo 79

 

http://www.pages-libres-limousin.fr/les-auteurs-et-les-livres/les-auteurs/129-bonhomme-tongourian-evelyne

 

Née le 15 mars 1954 à Limoges, d'un père ingénieur en robotique et d'une mère au foyer, Evelyne Bonhomme n'a qu'un rêve : celui de devenir « Artiste ».

Elle fait « ses classes » en maison de retraite en tant que bénévole et propose de la musique et des chansons. Ceci lui permet de se rendre compte des souhaits, des envies et des besoins de son public. Sa volonté : INNOVER ! Faire ce que les autres ne font pas. C'est sa constante quête.

Lilly (son nom de scène) devient artiste indépendante ! On s'amuse, on rit, on chante. Mais, elle veut PLUS ! Elle imagine alors un personnage du XIXème siècle qui raconterait sa vie, celle de son village, qui parlerait des us et coutumes du Limousin.

C'est ainsi que les nouvelles s'écrivent, au fur et à mesure des thèmes proposés par son public. Elle devient la Lilou, la Germaine, la Marie.......Voici qu'elle enfile un costume différent pour chaque interprétation et qu'elle partage avec son auditoire, qui s'est élargi aux particuliers et aux scènes diverses, les rires, les pleurs, les moments d'émotion et de souvenir.

Mais, les spectateurs veulent garder trace de tous ces moments de bonheur et de réminiscence. Elle couche donc sur papier chaque nouvelle création, donnant naissance à son ouvrage « GRAINES DE VIES ».

Les poèmes s'imposent à elle comme les textes se sont imposés. Chaque jour qui passe lui apporte son lot de mots pour les maux, les joies, les peines. Elle prend plaisir à les coucher eux aussi sur le papier. Ils viennent du cœur et sont dits avec simplicité. Le style est limpide comme la vie devrait l'être pour l'auteur si les mots Amour, Fraternité et Espoir menaient l'humanité. Elle décrit avec la rime bien souvent empreinte d'humour, le monde tel qu'il est et tel qu'elle souhaiterait le voir.

Elle le fait sous forme de poèmes pour donner plus de poids à ses pleurs, à ses cris de rage, à ses joies, sous forme de fables satiriques pour mieux interpeller l'opinion du lecteur, sous forme de chansons, pour que la joie ne soit que musique et que la peine fasse vibrer les cœurs comme l'archer sur les cordes du violon. Parce que l'on peut tout dire en chantant.

Les sujets sont éclectiques car la vie est faite de mille et une choses. Ils ont pour thème le passé, le présent ou le futur, l'homme étant tout ceci à la fois, et s'adressent à tous, quelque soit leur âge, car chacun d'eux peut y trouver ce qui va composer sa vie : le questionnement, la peur, la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la paix la sérénité... ; Autant d'émotions et de sentiments qui vont accompagner les humains sur cette belle terre.

Le titre alors s'impose naturellement : AH ! LA BELLE TERRE !

 

Contact : 

lilou.tongourian@laposte.net

 

Voir ses livres :

- Graines de vie

- Ah! la belle terre

- Anankê

 

Ananke couverture 1

Cet ouvrage, vision des années 1846 à 1853, ouvre la première page de notre société actuelle.

                  

                   Vision d’un monde qui, au prix de souffrance et d’espoir, s’évanouit à grand pas au profit d’un avenir

soi-disant prometteur. On passe ainsi du devoir et de l’obéissance (envers les institutions, le maître, l’Église et

 la famille)au droit de posséder, de disposer, d’agir… On abandonne la tradition au profit de l’innovation.

                  

                   Rien ne peut se faire sans grincement de dents.

 

                   Ainsi en est-il dans ce petit village qu’un maire progressiste va tenter par tous les moyens de

transformer en phare pour la France.

 

                   Mensonges, compromissions, lâchetés, violences, meurtres mettent à nu caractères et ambitions

personnelles dans un climat économique et social insupportable. L’édile, le cabaretier, le commissaire de

police, le préfet et Monsieur de Chateaubriand lui-même affronteront leurs démons afin de se donner un

avenir, une âme plus humaine ou peut-être simplement croire encore au bonheur.

 

                   Roman d’aventures ouvrant réflexion sur les passions, roman historique soucieux de vérité, ne

 dépeindrait-il pas tout aussi bien le monde d’aujourd’hui ?

Graines de vie couverture

Fermons les yeux, remontons le temps, poussons la porte des maisons et des âmes…

 

                La Germaine partie cueillir les cèpes en des lieux tenus secrets, le petit Victor découvrant dans les livres d’école un parfum de fleurs inconnues, la vieille Eulalie trouvant sous l’escalier (ou

dans son cœur ?) le vrai trésor de Noël, le tailleur arménien et la meunière, Jantissou et les parpaillots, Lilou la servante, le mystérieux meneur de loups, le boulanger et sa subtile vengeance…

Dans le limousin du siècle dernier, ces « pauvres gens »au destin singulier traversent drames, solitudes, deuils, sans jamais oublier l’enchantement de la vie.

 

                Sensible, sensuelle, colorée, héritée de la tradition orale et du conte, l’écriture brosse le tableau tendre et drôle d’un passé ressuscité, restituant la présence magique du quotidien en portant sur les êtres un regard lucide et chaleureux et semant avec bonheur ces graines de mémoire et de vie.

Revenir en haut de la page.