VERNHES Yves

http://www.o-p-i.fr/7alire/tag/yves-vernhes/

http://www.amicaledesecrivains.fr/vernhes.pdf

 

 

"Les raisons du silence "

 

 

Yves Vernhes est né le 5 avril 1932 à Passerat, hameau de la commune de Maleville. Il tente aujourd’hui de récapituler simplement les reflets les plus sensibles d’une vie qui ne l’a pas épargné, comme tant d’autres. Ce récit est pour lui comme un devoir de mémoire, justifiant la vérité d’une vie bien souvent confuse pour d’autres.

 

Mon père, grand résistant des années 43-44, m'interdisait de parler de lui à qui que ce soit.

"Bénénice et Clodio"

est le réci d'un exilé volontaire aux Etats-Unis pour ne pas aller à la guerre de 14-15

 

« Au fil de cette lecture, vous pourrez remarquer que mes personnages sont constamment en quête des valeurs qui devraient guider l’humanité : la liberté et la tolérance dans la paix.

J’ai essayé de mettre en valeur la fragilité des hommes et leurs difficultés à vivre en harmonie. En effet, soumis par la peur l’homme ne peut exprimer de bonté, il ne peut manifester aucune solidarité.

A travers mes convictions personnelles, je cherche à sensibiliser le lecteur, en montrant l’esprit de résistance qui anime des gens simples confrontés aux pouvoirs.

Pour eux, l’amour est le seul lien qui les attache à la vie. »

Yves Vernhes.

 

"Si l'Alzou m'était conté"

Descriptif du cours d'eau durant les quatre saisons, avec l'histoire des ponts, des moulins et des villages qu'il arrose.

"Quand refleurissent les genêts"

En Aveyron, et dans la douceur de ses campagnes brillantes, sous l’or des genêts en fleurs, deux enfants construisent leur amour d’une candeur innocente et fraternelle. Sans exigences ni prétentions, préoccupés l’un par l’autre, ils ont la clef du secret. Leur amour devient l’histoire d’un long chemin rempli de fleurs pleines de miel, des arbres pleins de chants. Ils sont pénétrés par la joie discrète des champs et des landes. Le vent balance en tourbillons les nuages où les enfants se perdent en les suivant. Leurs sentiments de vérité, de simplicité et d’amour sont de vrais sentiments humains. Ils savent qu’il n’y a rien de mieux que l’amour, le vrai, celui qui donne la force et l’appétit de vivre. Parfois au détour d’un regard, prenons le temps de les écouter, mais aussi, de s’inspirer de leur franchise pour améliorer la vie de ce monde.

Je voudrais que cette galopade de mots raisonne dans les têtes comme les pas au fond de la forêt profonde des paroles.

"Perrine"

L'histoire d'une orpheline qui retrouve ses racines à l'âge de 70 ans. Evènement vécu en Aveyron.

 

C’est bien avec un certain frisson qu’on parcourt les pages de ce livre. Peu à peu s’arrachent douloureusement de l’ombre les fragments enfouis d’un roman familial. Pendant des années l’auteur entrelace, dialogues, décors, ciel et mer, soleil et étoiles bonheur et peines.

Il y a dans cet ouvrage une écriture envoûtante et mystérieuse qui rend justice à la vérité, qui fait de ce récit un bonheur de lecture incisif. Comme un grand livre d’image dont on n’aimerait jamais tourner la dernière page.

 

"Outrenoir"

 

Celui-ci décrit la vie d'une famille d'immigrés espagnols installée à Decazeville puis à Combes. Leur soucis allaient parfois bien au delà du charbon. Nombreuse famille, mauvais logement, guerre d'Espagne avec trahisons, la résistance française et la guerre d'algérie pour les fils etc...

 

"Le temps des surnoms"

 

Dans cette vie, il faut bien revivre les saisons.

Origine des prénoms et surnoms

Revenir en haut de la page.